L’ÉPIPHANIE, C'EST QUOI?

Publié le par L' équipe du blog.

Expliquez-nous... l'épiphanie

Gérald Roux, Gilbert Chevalier mardi 6 janvier 2015

Les gourmands et amateurs de frangipane vont être heureux aujourd'hui, c'est le jour de la traditionnelle galette des rois. Tradition qui marque chaque début janvier l'Épiphanie. Le mot vient du grec. Il signifie "apparition" au sens "manifestation". Il s'agit évidement de l'apparition de Jésus.

Concrètement, l'Épiphanie signifie la présentation de Jésus aux trois rois mages Melchior, Balthazar et Gaspard qui ont mis un peu de temps pour arriver jusqu'à la grotte de Bethléem

L'Épiphanie est donc une fête religieuse chrétienne. Outre l'apparition de Jésus ce jour, c'est aussi celui du baptême du Christ.

Ce que retiennent d'ailleurs encore et avant tout les chrétiens d'Orient. Dans le monde chrétien oriental et orthodoxe, le 6 janvier demeure la date traditionnelle pour fêter à la fois la Nativité et l'Épiphanie.

Très tôt, dès les premiers siècles, en Occident, l'Église a donné une importance considérable à cet événement: pour les chrétiens, Dieu se donne à voir à toute l'humanité.

Longtemps, l'Épiphanie a même été plus importante que le jour de Noël. Il en reste des traces. En Espagne par exemple, c'est le jour de l'Épiphanie que les enfants reçoivent les cadeaux et non à Noël . Comme les rois mages qui apportèrent des présents après la naissance de l'enfant Jésus.

Dans les pays où l'Épiphanie n'est pas un jour férié, l'église préconise de la fêter le premier dimanche qui suit le premier janvier. En France par exemple beaucoup de messes de l’Épiphanie ont été célébrées dimanche dernier.

L'importance de la fève

Et comme beaucoup de fêtes chrétiennes, l'Épiphanie a repris des traditions païennes qui intervenaient à ce moment de l'année. L'une d'elle consistait à l'époque romaine à trouver une fève, le légumineux.
Celui qui trouvait cette fève devenait le roi du jour.

Il y avait également au moyen âge cette tradition de partager un gateau en laissant une part supplémentaire.

Cette portion supplémentaire, appelée "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge", était destinée au premier pauvre qui se présenterait.

Et aujourd'hui la galette des rois reprend ces rites.

La galette telle que nous la connaissons aujourd'hui est née en gros au XVème siècle.

Les pâtissiers et boulangers ne sont évidemment pas les derniers à entretenir cette tradition. Aubaine commerciale pour eux.

Au point sans doute qu'aujourd'hui comme le Père Noël à Noël, la galette des rois pour l'Épiphanie éclipse pour beaucoup la fête religieuse.

L’ÉPIPHANIE, C'EST QUOI?

Publié dans Notre Village

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article