IL Y A 60 ANS: MARIAGE PRINCIER A MONACO

Publié le par L' équipe du blog.

19 avril 1956

Conte de fée à Monaco. Grace dit oui à Rainier

La survie de la Principauté de Monaco dépend de ce mariage, célébré le 19 avril 1956 devant les caméras du monde entier.

À la trentaine consommée, le prince Rainier III le sait bien : « Point d'héritier, point de pays ! » Une convention franco-monégasque datant de 1918 précise en effet que la Principauté deviendrait un État sous protectorat français si le souverain disparaissait sans descendance directe ou adoptive.

La demande en mariage

Depuis le début de la décennie, Rainier a une obsession : remplir les caisses de la Principauté. Au sortir de la guerre, les comptes étaient dans le rouge. Aussi, avec l'aide de l'armateur grec Aristote Onassis, le prince a-t-il eu la riche idée de créer et développer la Société des bains de mer, temple du jeu et de l'hôtellerie de luxe, principale ressource économique du pays.

Maintenant, l'heure est venue pour lui de se marier et d'assurer la pérennité de son œuvre.

Son confesseur, le révérend américain J. Francis Tucker le convainc de recevoir une vedette hollywoodienne déjà élevée au rang de star et oscarisée pour son rôle dans Une fille de province. Elle est à Cannes, pour le Festival. Elle doit en profiter pour tourner quelques scènes du nouveau film d'Alfred Hitchcock, La Main au collet. Elle s'appelle Grace Kelly.

Pour assurer la « promo » de la belle Américaine, née dans une riche famille de Philadelphie, on a imaginé une séance photos avec Rainier, en son palais. Mais le prince est en retard. Grace s'impatiente dans la salle du trône. Monseigneur finit par apparaître.

Confus, Rainier propose le tour du propriétaire et la convie à saluer les pensionnaires indolents de son zoo privé...

Le prince annonce officiellement les fiançailles le 5 janvier 1956. Le mariage est fixé au 19 avril. Elle a 26 ans et lui 33 ans. Le mariage du prince et de la star semble sortir le Rocher de sa léthargie. Comme d'un coup de baguette magique. Une quarantaine de diplomates sont présents et la France a dépêché l'un de ses jeunes espoirs de la politique, François Mitterrand.

Les magazines du monde entier ont envoyé des meutes de reporters. Et il y a les 750 invités. Ils se pressent d'abord dans la salle du trône, pour le mariage civil, puis sous les voûtes de la cathédrale de Monaco avant d'envahir les jardins du palais. Onassis, le roi Farouk, le prince Aga Khan et Ava Gardner, éblouissante et solitaire.

Miss Kelly, qu'il faudra bientôt appeler Son Altesse Sérénissime, plus belle que jamais dans sa robe de tulle de soie garnie de dentelle et de milliers de petites perles, avance vers le chœur au bras de son père. La cérémonie fait l'objet d'une retransmission « en direct » grâce à l'Eurovision. Trente millions de spectateurs, au bas mot...

Grace donnera naissance à trois enfants avant de disparaître tragiquement d'un accident de voiture en 1982, laissant derrière elle une légende où le glamour accompagne la tragédie. Rainier s'éteindra en 2005, à 82 ans, laissant le trône à son fils Albert.

IL Y A 60 ANS: MARIAGE PRINCIER A MONACO

Publié dans Notre Temps

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article