LE MOUSTIQUE TIGRE

Publié le par L' équipe du blog.

Le moustique tigre n’est toujours pas implanté dans le département de l’Ain, mais…

Il y a un an, Le Progrès évoquait dans ses colonnes, le moustique tigre, un insecte propagateur des virus de la dengue et du chikungunya et venu d’Asie. Un an après, le moustique est toujours présent dans l’Ain, sans pour autant y être définitivement implanté. Aedes albopictus (c’est son nom), progresse et se rapproche toujours plus. En Saône-et-Loire, le moustique est installé. En Savoie, dans la région de Valence et dans le Lyonnais, l’insecte a été repéré à plusieurs reprises, signe que ce propagateur de virus mortels continue doucement sa progression. D’après l’Agence régionale de santé (ARS), l’installation de ce moustique est inéluctable, mais peut être ralentie par une veille entomologique et citoyenne.

Le moustique Aedes albopictus, dit "moustique tigre" en en expansion mondiale, favorisée par le développement des transports internationaux en particulier terrestre. Ses caractéristiques biologiques lui permettent de s’adapter aux climats tempérés.
L’Aedes albopictus est aujourd’hui implanté dans 20 départements métropolitains dont 5 de la région Rhône-Alpes :l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, le Rhône et la Savoie.

Chikungunya : le moustique-tigre surveillé en France

Depuis 2006, le 1er mai marque le début de la surveillance en métropole du moustique véhiculant les virus de la dengue et du chikungunya.

La surveillance estivale du moustique-tigre, Aedes albopictus, une espèce capable de transmettre des maladies telles que la dengue et le chikungunya, concernera, dès mercredi, dix-sept départements français situés principalement dans le sud du pays, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

Huit nouveaux départements, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Orientales, l'Aude, la Haute-Garonne, la Drôme, l'Ardèche, l'Isère et le Rhône sont venus s'ajouter l'an dernier à la liste des départements où le moustique est désormais définitivement implanté. Mais le moustique-tigre a également été détecté de manière ponctuelle en Gironde, Pyrénées-Atlantique, Aveyron, Saône-et-Loire, Ain, Savoie et Haute-Savoie, précise la Direction générale de la Santé (DGS) dans un communiqué.

Un moustique arrivé en France en 2004

Originaire d'Asie et implanté depuis de nombreuses années dans certains départements d'outre-mer, il est apparu en métropole en 2004, dans les Alpes-Maritimes, avant d'être aperçu en Corse et dans le Var en 2007, puis dans les Alpes-de-Haute-Provence et certains quartiers de Marseille en 2010. En 2011, il s'est également installé dans l'Hérault, le Gard et le Vaucluse.

«Il n'y a pas, à l'heure actuelle, d'épidémie de dengue ou de chikungunya dans ces départements», précise le communiqué de la GDS, qui rappelle qu'un dispositif de lutte contre le moustique existe depuis 2006.

Il est actualisé chaque année et renforcé à partir du 1er mai et jusqu'à la fin de la période estivale. Il inclut une surveillance des populations de moustiques et des cas humains ainsi qu'une sensibilisation des personnes résidant dans les zones ou la présence du moustique est avérée.

Conseils pratiques

Dans ses recommandations, la DGS relève qu'il est «important de supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique à l'intérieur et surtout autour de son domicile» (soucoupes de pots de fleurs, vases, gouttières mal entretenues, pneus usagés…).

Par ailleurs, les personnes se rendant dans des pays où circulent les virus du chikungunya et de la dengue doivent se protéger des piqûres de moustique, dans ces pays mais également à leur retour si elles résident dans les départements où le moustique est implanté.

Pour la première fois en 2010, des cas autochtones de dengue (deux cas) et de chikungunya (deux cas) avaient été identifiés pendant l'été dans les Alpes-Maritimes et le Var.

Un dossier complet sur la dengue et le chikungunya est disponible sur le site sante.gouv.fr tandis que les informations sur les zones endémiques sont accessibles sur invs.sante.fr et sur diplomatie.gouv.fr.

LE MOUSTIQUE TIGRE

Publié dans Santé&bien être

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article