LE NOUVEL AN CHINOIS

Publié le par L' équipe du blog.

Nouvel an chinois: les signes astrologiques et leur élément

28/01/2017 à 09h26

 

En astrologie chinoise, 2017 sera l’année du Coq de Feu, joyeux, travailleur mais arrogant. Quel est le signe de votre année de naissance?

 

Nous entrons ce samedi 28 janvier 2017 dans la nouvelle année chinoise, basée sur le calendrier lunaire. Ainsi, le nouvel an se fête toujours à une date différente, lors de la deuxième nouvelle lune depuis le solstice d’hiver. Chaque année est associée à un signe (Rat, Bœuf, Tigre, Lapin, Dragon, Serpent, Cheval, Chèvre, Coq, Chien ou Cochon) et un élément (Feu, Eau, Terre, Métal, Bois). En 2017, ce sera l’année du Coq de Feu.

En savoir plus sur votre signe

Comme dans l’astrologie occidentale, chaque signe est associé à plusieurs traits de caractère.

 

Coq: honnête, travailleur, arrogant, excentrique
Bœuf: patient, tenace, égoïste, mauvais joueur
Tigre: courageux, énergique, indépendant, impulsif
Lapin: prudent, raffiné, sensible, timide
Dragon: optimiste, chanceux, impatient, intolérant
Serpent: manipulateur, réfléchi, séducteur, suspicieux
Cheval: loyal, amical, vantard, libre
Chèvre: doux, créatif, désinvolte, indécis
Singe: débrouillard, persuasif, rusé, manipulateur
Chien: fidèle, honnête, pessimiste, angoissé
Cochon: amical, travailleur, crédule, solitaire
Rat: rusé, charmeur, amoral, individualiste

Bois: contenance, colère
Feu: clairvoyance, joie
Terre: réflexion, dégoût
Métal: parole, tristesse
Eau: écoute, peur 

Chaque élément engendre ou détruit un autre, jouant dans nos relations avec l'extérieur. Le Bois alimente le Feu, les cendres du Feu nourrissent la Terre, de la Terre provient le Métal, le Métal enrichit l'Eau et l'Eau fait pousser le bois. Au contraire, le Bois étouffe la Terre, la Terre sèche l’Eau, l’Eau éteint le Feu, le Feu fond le Métal, le Métal tranche le Bois.

 

2017 serait donc l'année du travail, de la joie et de la clairvoyance.

 

LE NOUVEL AN CHINOIS

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article