LA FESSÉE HORS LA LOI?

Publié le par L' équipe du blog.

La fessée hors la loi ?

Le droit des parents est-il agressé ?


​​
La jurisprudence française accordait généralement aux parents un « droit de correction ». La cour d’appel de Douai avait ainsi acquitté un père, considérant ses punitions « légères, rares et n’[ayant] pas dépassé l’exercice du simple droit de correction » (C.A. Douai, 29 octobre 2008).

Mais en 2015, le Conseil de l’Europe a condamné la France pour ne pas avoir inscrit dans son droit «
dinterdiction suffisamment claire, contraignante et précise des châtiments corporels». Pour les socialistes, une occasion de miner l’autorité parentale se présentait.

Votée définitivement le 22 décembre 2016, la loi « Égalité et Citoyenneté » traite de tout autre chose mais a inclus en catimini un minuscule amendement modifiant la définition de l’autorité parentale donnée par l’article 371-1 du Code civil. Son exercice devra désormais exclure «
tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles».

En apparence tout y est bien. Mais il se trouve que le soi-disant Observatoire de la Violence Éducative Ordinaire, une association qui a milité en faveur de l’adoption du texte, considère que « la notion de violence corporelle inclut toute punition physique impliquant l'usage de la force et visant à infliger un certain degré de douleur ou de désagrément, aussi léger soit-il ».Cela signifie que les parents n'auront même le droit de tirer les oreilles d’un enfant !

 

LA FESSÉE HORS LA LOI?

Publié dans Notre Temps

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Olivier Chatelain 01/01/2017 19:14

Nous parlons de fessée , les mots ont un sens et je cautionne à 100 % cette interdiction qui a été validée à l' unanimité des personnes spécialistes des métiers de l' enfance .

fourmon 31/12/2016 17:24

je peux continuer à envoyer mon fils chercher le pain et débarrasser son assiette? ou bien est-ce encore trop violent

Manou 30/12/2016 07:50

Au lieu de nous e....... avec des lois complètement bidon, nos TRES CHERS députés et autres margoulins de la même espèce devraient plutôt se consacrer aux vrais violences que subissent les enfants vraiment maltraités, et aussi le harcèlement que subissent les écoliers sous les yeux des professeurs qui sont chargés de les entourer et qui regardent ailleurs pour ne pas prendre leurs responsabilités et éviter que certains de leurs élèves n'en arrivent a faire le geste effroyable de mettre fin a leurs vies, car ils et elles n'en peuvent plus. A chaque fois les enseignants se défilent derrière des paroles du genre: je n'ai rien vue, je n'ai rien remarqué de spécial, tout m'ai toujours apparu normal, etc..........: alors messieurs les donneurs de fausses leçons, regarder ou vous posez vos yeux et arrêtez de vous faire moussés en pondant des lois dont vous espérés qu'elle laisserons votre nom accolés a une soit disant loi absolument nécessaire au bien être des enfants et a leurs bonheur, Messieurs mêlez vous de vos propres affaires et laissez les parents d'aplomb élever leurs enfants sans vous. Manou.

jcf 29/12/2016 18:35

L'autorité parentale...