Des Vacances Moins Chères

Publié le par L' équipe du blog.

VACANCES MOINS CHERES

L'ÉCONOMIE COLLABORATIVE POUR TOUS !

INTÉRÊTS PRIVÉS N° 741 – AVRIL 2016

Échanger ou louer son logement

Des vacances dépaysantes à moindres frais, c'est possible grâce à l'échange ou la location du logement entre particuliers. Malin et rentable grâce aux plateformes sur Internet!

Avec le projet d'un échange de résidence pour vos vacances, en dehors des frais d'inscription à l'un des sites spécialisés ayant mis en place un réseau national et international d'échanges de maisons ou d'appartements (voir Bloc-sites), il n'y a que les frais de déplacement à prévoir! Ainsi, moyennant une centaine d'euros, vous pouvez déposer une offre d'échange et consulter celles émanant du monde entier. Vous pouvez aussi envisager de louer votre résidence principale ou votre résidence secondaire quelques semaines par an sans que cela n'en fasse un « meublé de tourisme » soumis à une réglementation spéciale (1).

Échanger son logement (2)

Les sites spécialisés mettent en ligne les outils numériques pour permettre la mise en relation des candidats; ensuite, c'est aux propriétaires et locataires potentiels de prendre contact les uns avec les autres et convenir ensemble des modalités pratiques de l'échange. Il est vivement conseillé de le contractualiser par un écrit, le plus précis possible, afin d'éviter tout malentendu (modèle généralement mis à disposition par les sites). « Il est également possible de se mettre d'accord pour échanger les voitures, voire faire de la garde de ses animaux que l'on ne peut emmener avec soi, une condition de l'échange », précise William Heinzer, fondateur de www.trocmaison.com.

Votre appartement est petit? Pas de panique!« En fait, on n'échange pas des mètres carrés mais un dépaysement. Certaines villes comme Paris, Bordeaux,. - sans parler de la fascination des Américains pour la France en général - sont tellement prisées par les étrangers, explique William Heinzer, que vous pourrez facilement échanger votre petit deux-pièces contre une villa avec piscine en Floride! ». L'équivalence de taille n'est donc pas forcément une condition à l'échange.

Et si vos dates ne correspondent pas? Ce n'est pas toujours rédhibitoire : sachez que le départ en différé est possible. C'est d'autant plus facile si vous proposez à l'échange une résidence secondaire. Mais il est possible d'envisager que pendant l'occupation de votre logement, vous alliez loger chez des amis ou de la famille.

Les risques de déconvenues sont minimes et les incidents assez rares. En effet, chaque inscrit doit renseigner le plus précisément possible son profil. En outre, « dans la majorité des échanges, pendant que vos hôtes sont installés dans votre maison, vous êtes vous-même chez eux! Et lorsqu'ils arrivent chez vous, ce ne sont plus tout à fait des inconnus au regard des liens noués via les mails, les échanges téléphoniques ou par Skype établis en amont, indique William Heinzer. Cela présente même l'avantage de dissuader d'éventuels cambrioleurs puisqu'en votre absence, votre maison reste occupée ».

Louez votre résidence principale

« Lorsque l'activité de location meublée est réalisée à titre accessoire et pendant quelques semaines dans l'année, aucune autorisation n'est à demander auprès de la mairie ou de la préfecture, explique Guillaume Fonteneau, conseiller en gestion de patrimoine indépendant, créateur de leblogpatrimoine.com;le propriétaire est toutefois tenu de collecter la taxe de séjour qu'il devra reverser à la mairie ». Vous pouvez soit l'incorporer au prix proposé au locataire, soit la faire payer à part. Dans ce dernier cas, n'oubliez pas de le signaler sur votre annonce.

Il en est de même pour votre résidence secondaire dès lors que vous n'en faites pas une location de type « meublé de tourisme » (1). C'est le désormais célèbre site Airbnb qui vous offre la meilleure vitrine mondiale pour louer votre logement.

Accueillir chez soi des inconnus implique de prendre des précautions : avant de confirmer la réservation, n'hésitez pas à multiplier les échanges téléphoniques, prenez un maximum d'informations sur les locataires et faites-vous envoyer une copie de leurs documents d'identité. Soyez clair dans le libellé de l'annonce ainsi que dans le contrat de location. Sans oublier de prévoir des conditions d'annulation ainsi qu'un état des lieux avant et après le séjour. Côté règlement, Airbnb propose le paiement de la location via le site au moment de la réservation. Le montant ainsi perçu est ensuite reversé, amputé d'une commission, au propriétaire le lendemain de l'arrivée des voyageurs. Cela permet ainsi de lutter également contre les fausses annonces.

(1) Qu'il s'agisse d'une résidence principale ou secondaire, il n'y a pas de changement d'affectation lorsque la location saisonnière est inférieure à 4 mois/an. Au-delà, c'est la législation sur les « meublés de tourisme » qui s'applique. (2) L'échange de maisons n'étant pas considéré comme une sous-location, rien n'interdit, en principe, aux locataires de proposer leur logement à l'échange. Il vaut mieux, cependant, avertir le propriétaire.

GARE À L'ASSURANCE!

Échange de résidences

En principe, votre assurance habitation couvre les dégâts éventuels puisque tout se passe comme si vous receviez des invités chez vous. Mais mieux vaut prévenir votre assureur pour qu'il vous confirme que votre assurance jouera en cas de sinistre survenant pendant l'échange. Renseignez-vous également auprès de votre hôte sur sa propre assurance et l'étendue des garanties.

Location de logements

Informez votre assureur et vérifiez avec lui si votre assurance est adaptée à ce cas de figure. À défaut, contractez les extensions nécessaires. Sachez que les sites intermédiaires peuvent proposer des assurances supplémentaires. Ainsi, Airbnb offre, par le biais de ses « Garantie Hôte » et « Assurance Hôte », une couverture allant jusqu'à 800 000 €. La première protège les propriétaires des dommages matériels causés par les locataires à leurs biens personnels, appartement ou maison; la seconde est une assurance conçue pour couvrir les propriétaires en cas de poursuites engagées par des tiers pour préjudice corporel ou dommage matériel causé par le locataire.

BLOC-SITES

Échange de logements Moyennant une cotisation annuelle, vous pouvez faire autant d'échanges que vous le souhaitez dans l'année.

- www.trocmaison.com/130 €/an (national ou international)

- www.homelink.org/120 €/an (national ou international)

- www.intervac.fr/75 € (national) à 115 €/an (international)

- www.switchome.org/gratuit

Location de logements

- www.airbnb.fr/inscription gratuite/commission : 3 % pour le propriétaire et entre 6 à 12 % pour le locataire

Des Vacances Moins Chères
Des Vacances Moins Chères

Publié dans Notre Temps

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article