HARCÈLEMENT A L'ECOLE: N° de TEL et SITE WEB

Publié le par L' équipe du blog.

Harcèlement à l'école : un numéro de téléphone et un site web pour s'informer

Publié le 04 novembre 2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Brimades, moqueries, mises à l'écart, violences physiques ? Vous êtes victimes ou vous êtes témoins de situation de harcèlement à l'école ? Que faire ?

Dans le cadre de la première journée nationale de lutte contre le harcèlement qui se déroule le jeudi 5 novembre 2015, le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche propose notamment deux outils pour s'informer :

  • un numéro de téléphone court, le 3020 accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés) ;
  • un site web spécifique présentant à la fois les modalités d'action en fonction de la situation (victimes, témoins, parents de victime, parents dont l'enfant est auteur de harcèlement, professionnels, cyber-harcèlement) et les ressources existantes (guides pédagogiques, outils de sensibilisation ou encore paroles d'experts).

À savoir :

d'après les chiffres du ministère, il y a environ 700 000 élèves victimes de harcèlement chaque année en France.

HARCÈLEMENT A L'ECOLE: N° de TEL et SITE WEB
HARCÈLEMENT A L'ECOLE: N° de TEL et SITE WEB

Publié dans Notre Temps

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Manou 25/11/2015 12:58

Peut-être que si l'éducation civique était remise a l'ordre du jour, comme dit le dicton, il n'y aurait peut-être pas tant de méchanceté, je ne dit pas harcèlement, c'est de la méchanceté pure et simple, en plus le dialogue entre parents et enfants est inexistant dans la plupart des famille, et je ne parle pas des familles recomposées. Nos enfants, en générale, ne sont pas préparés a la méchanceté de certains enfants, qui se croient mieux que tous.

Il me reviens une anecdote du temps de l'école de mon fils, il y a une quarantaine d'années, mon fils est métis, noir blanche, une camarade lui a un jour dit, "toi tu es tout noir je ne te touche pas" sa réponse a été directe et nette, il lui a dit ceci, "moi je suis peut-être noir, mais ce n'est pas de la crasse" je peux vous dire que la gamine s'est plainte a sa mère qui est venue me demander des comptes, l'explication a été simple, les 2 enfants ont été confrontés et la mère de la gamine a vue que sa fille avait menti a son avantage. Résultat, punition donnée et maintenue par les parents, excuses devant toute la classe, et le problèmes a été réglé, une fois pour toute. Cela ne c'est plus jamais produit pendant toute la primaire de mon fils. Les quelques fois ou il y a eue un risque de méchanceté quelconque, il se trouvait toujours une personne pour rafraîchir la mémoire.

Bien entendue, je ne me lance pas de fleurs ni aux parents de la gamine, mais aussi bien eux que moi, nous étions a l'écoute de nos enfants, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, pas le temps, trop de surmenage, etc..... ce qui paraît bénin a nos yeux d'adulte est terriblement grave a ceux d'un enfant. Donc parents écoutez, regardez vos enfants avec des yeux de parents responsable d'eux. Rien n'ai acquis, tout ce gagne jour après jour. Merci de m'avoir accordé quelques minutes de votre temps pour me lire. Bonne chance.