Elections Régionales 2015

Publié le par L' équipe du blog.

Qui peut voter ?

Pour voter aux élections régionales, il faut être de nationalité française, âgé de 18 ans révolus, jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur la liste électorale d’une des régions ou collectivités concernées par ce scrutin

Vote-t-on partout en France ?

Toute la France métropolitaine ainsi que la Guadeloupe et la Réunion voteront pour élire les conseillers régionaux.

La Corse votera pour son assemblée territoriale.

La Guyane et la Martinique éliront les conseillers de leurs assemblées car elles deviennent des collectivités territoriales uniques, impliquant une fusion du département et de la région. Elles ne participent donc pas aux élections régionales mais votent aux mêmes dates.

En 2015, Mayotte ne connaîtra pas d’élections régionales.

Pour qui vote-t-on en décembre prochain ?

Les conseillers régionaux sont élus sur des listes de candidats comportant des sections départementales, ce qui permet à chaque département d’être représenté au sein de l’assemblée régionale.

Ils sont élus pour six ans.

Seront ainsi élus :

  • Les 1671 conseillers régionaux des 12 nouvelles régions métropolitaines (hors Corse)
  • Les 51 membres de l’Assemblée de Corse, qui sont élus selon un mode scrutin spécifique
  • Les 41 conseillers régionaux de la Guadeloupe et les 45 conseillers régionaux de la Réunion
  • Les conseils régionaux et généraux de Guyane et de Martinique seront remplacés à l'occasion des élections régionales de 2015 par une collectivité territoriale unique dans chacun de ces territoires
Pourquoi vote-t-on en décembre ?

En 2015, les élections régionales ont lieu les 6 et 13 décembre afin de s'adapter à la réforme territoriale (loi du 16 janvier 2015).
Ainsi, au 1er janvier 2016 (date d'entrée en vigueur de la réforme), le nombre de conseillers élus correspondra au nombre de régions.

Quelles nouveautés pour le mode de scrutin ?

Les assemblées régionales sont renouvelées intégralement tous les 6 ans. La loi du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral ne change pas le mode de scrutin, mais redéfinit le nombre des élus de chaque département au sein des conseils régionaux.

Au premier tour :

La liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir, arrondi à l’entier supérieur (art. L338).

Les autres sièges sont répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Au second tour :

Si aucune liste n’obtient la majorité absolue, il est procédé à un second tour.

Seules sont autorisées à se présenter les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour. Par ailleurs, entre les deux tours, les listes peuvent être modifiées, notamment pour fusionner avec des listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles que pour le premier tour, à ceci près que la majorité absolue n’est plus requise.

La loi du 6 juin 2000 implique que les listes de candidats soient constituées selon un principe de parité stricte.

Les départements dont la population est inférieure à 100 000 habitants doivent disposer d’au moins 2 conseillers régionaux, contre 4 pour les départements dont la population est égale ou supérieure à 100 000 habitants.

L' équipe blog

Elections Régionales 2015

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

JCF 07/12/2015 15:58

UN SEUL MOT D'ORDRE:

ALLEZ VOTER DIMANCHE 13 DÉCEMBRE 2015 POUR LE 2ème TOUR DES REGIONALES

JCF 05/12/2015 12:04

3 raisons d’aller voter dimanche. Tout a été fait pour vous désintéresser des élections régionales. D’abord ces nouvelles régions n’ont aucun sens géographique ou historique. Ensuite organiser un scrutin au mois de décembre ne s’est pas fait depuis Louis-Napoléon Bonaparte… Enfin les médias, aux ordres, parlent davantage de la COP21 que de ces élections. Malgré tout, il y a trois bonnes raisons d’aller voter. D’abord exprimer un choix libre pour l’un ou l’autre des candidats qui incarnent les vraies idées de droite. Ensuite parce que ce sera de toute manière une bonne chose que ces nouvelles régions dotées de plus larges compétences économiques soient gérées par des personnalités aguerries et compétentes. Enfin parce que c’est un moyen comme un autre de sanctionner une gauche qui a échoué sur le plan national comme au niveau régional. Et qui essaye de camoufler ses échecs sur des tas d’urgences en se réfugiant derrière l’état d’urgence.

Olivier Châtelain 05/12/2015 12:51

Je suis globalement d' accord avec toi JCF sauf sur deux points:

L' un est factuel l' élection présidentielle de 1965 a eu lieu il me semble en décembre ça devait la deuxième de la cinquième république.

L' autre est une interprétation différente pour ma part il y a une seule liste républicaine qui défende les valeurs de Droite , c' est la liste d' union LR, udi modem conduite par Laurent Waulquiez.

Olivier Châtelain 24/11/2015 18:45

Le candidat FN de la région Auvergne Rhône Alpes cHristophe boidot se dit pétainiste avec ce parti plus rien ne me surprend et c' est factuel voici le lien .

http://lelab.europe1.fr/christophe-boudot-tete-de-liste-fn-en-rhone-alpes-auvergne-explique-pourquoi-il-aurait-ete-petainiste-en-1940-2624941