ORIGINES DU LUNDI DE PENTECÔTE

Publié le par L' équipe du blog.

Origines du Lundi de Pentecôte

En France, le Lundi de Pentecôte est un jour férié. Mais savez-vous pourquoi ? A quel épisode de la religion chrétienne cette fête fait-elle référence ? Petit précis historique.

La Pentecôte est l’une des plus importantes fêtes chrétiennes, qui clôture la période pascale. Pour bien comprendre sa signification, il est indispensable de retenir plusieurs dates :

Le Vendredi Saint, Jésus est crucifié.
Le Dimanche de Pâques, Jésus ressuscite.
Le Jeudi de l’Ascension, Jésus monte au ciel et rejoint Dieu le Père.
Le Dimanche de Pentecôte, Jésus envoie sur Terre son Esprit saint.

Comme il l’avait promis aux douze apôtres lors de son dernier repas, Jésus fait redescendre son Esprit sur Terre à la Pentecôte. Ce jour-là, chacun des apôtres est frappé par des « langues de feu » venues du ciel. Ils deviennent alors capables de s’exprimer avec d’autres langues que le galiléen. Ce don va leur permettre de répandre la parole de Jésus « jusqu’aux extrémités de la terre » (Actes des Apôtres, chapitre 1, verset 8).

La Pentecôte se déroule le septième dimanche, soit quarante-neuf jours après le dimanche de Pâques. Dans certains pays, comme en France, cette célébration se poursuit le lundi, avec un jour férié : le Lundi de Pentecôte.

Quand la Pentecôte se célébrait une semaine entière…

Avant la Révolution, toute la semaine suivant la Pentecôte (appelée « Octave de la Pentecôte ») était fériée. Le Concordat de 1801, signé entre les représentants de Napoléon Bonaparte et le pape Pie VII, met fin à cette célébration de sept jours pour ne garder que le lundi férié.

En 2004, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin tente de transformer le Lundi de Pentecôte en « Journée de solidarité envers les personnes âgées ». Ce jour devient un jour travaillé mais non rémunéré… jusqu’en 2008. Aujourd’hui, le Lundi de Pentecôte est de nouveau chômé.

ORIGINES DU LUNDI DE PENTECÔTE

Publié dans Notre Histoire

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article