LIONEL JOSPIN AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

Publié le par L' équipe du blog.

Lionel Jospin : l’ex-Premier ministre fait son come-back au Conseil constitutionnel

Publié par La rédaction le Mardi 09 Décembre 2014 : 16h50

Lionel Jospin va prochainement faire son entrée chez les Sages. L’ancien Premier ministre sous Jacques Chirac a accepté de succéder à Jacques Barrot au Conseil Constitutionnel.

Plutôt discret, voire très discret depuis qu’il a quitté Matignon en 2002, Lionel Jospin fait ce mardi la Une de l’actualité politique. L’ancien Premier ministre a en effet accepté de succéder à Jacques Barrot au Conseil constitutionnel, rapporte Le Monde. Aussi, il devrait très prochainement rejoindre le groupe des Sages.

Agé de 77 ans, Lionel Jospin a été choisi par le président PS de l’Assemblée nationale Claude Bartolone pour remplacer le centriste brutalement décédé la semaine dernière dans le métro parisien. Considéré comme une figure éminente de la gauche, il est nommé "pour cinq ans, pour finir le mandat" de son prédécesseur, a précisé l’Assemblée nationale.

"Je ne me situe pas du tout dans une perspective de ce type"
Mais cette annonce, en plus de marquer le retour de celui qui a échoué au premier tour de la présidentielle de 2002, apparaît également surprenante au regard des propos que Lionel Jospin a tenus il y a deux ans. Au micro de France Inter en mai 2012, il avait en effet complètement écarté l’idée de siéger un jour au Conseil constitutionnel. Assurant que cela ne l’intéressait pas, Lionel Jospin avait affirmé que s’arrêter sur cette éventualité même "quelques secondes" c’était "quelques secondes de trop", rappelle 20 Minutes. "Je ne me situe pas du tout dans une perspective de ce type", avait-il même assuré comme pour enfoncer le clou.

"Une grande personnalité politique"
Mais son récent changement d’avis a visiblement ravi une grande partie de la classe politique. Aussi bien à gauche qu’à droite, les réactions se succèdent pour saluer sa décision. Manuel Valls a ainsi parlé d’une '"grande personnalité politique". "Lionel Jospin s'est retiré de la vie politique mais ses réflexions, sa vision de la France, de la démocratie, des libertés, des droits, sont très importantes et sa voix sera, je n'en doute pas, utile, au Conseil constitutionnel, en toute indépendance bien sûr", a également estimé le Premier ministre. De son côté, Claude Bartolone le croit capable de "rehausser l’image du Conseil constitutionnel". Toujours selon lui, Lionel Jospin pourrait profiter de ce poste pour se sentir "utile et reconnu au Conseil constitutionnel, tout en n'étant pas sur la scène politique de manière active". Dans l’opposition, Christian Jacob (UMP) lui a reconnu une certaine "légitimité", tandis que Philippe Vigier (UDI) a évoqué sa "droiture reconnue".


LIONEL JOSPIN AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Michele V 16/12/2014 12:52

Etant donné que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis je suis plutôt contente que Lionel Jospin soit au Conseil Constitutionnel! Je salue sa droiture et sa réflexion. Il serait bien qu'il essaime un peu plus dans tous les horizons politiques.

Olivier Châtelain 10/12/2014 14:07

Au moins il pourra franchir le premier tour en 35 heures ....................