Pétards et feux d'artifices:Ce qu' il faut Savoir

Publié le par L' équipe du blog.

Risques de brûlures ou d’incendies... Alors que le jour de la fête nationale approche et que de nombreux feux d’artifice sont tirés par les particuliers durant le 14 juillet, que faut-il savoir en la matière ? La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) fait le point.

Il existe 4 catégories d’artifices de divertissement. Ceux de la catégorie 1 ne peuvent pas être vendus à des mineurs de moins de 12 ans tandis que la catégorie 4 est réservée aux professionnels. Des arrêtés municipaux ou préfectoraux peuvent de plus interdire la vente de pétards et feux d’artifice de la catégorie 1 aux mineurs non accompagnés (ou en limiter ponctuellement la vente, le transport et le port par les particuliers.

Depuis juillet 2010, le marquage « CE » est également obligatoire même si des pétards et des feux d’artifice portant un numéro d’agrément (ancienne réglementation) peuvent toujours être commercialisés jusqu’au 4 juillet 2017.

La DGCCRF conseille :

  • d’éviter d’acheter des produits dont le mode d’emploi n’est pas écrit en français,
  • de prendre en considération la situation météorologique (en particulier s’il y a du vent),
  • d’avertir les enfants de certains dangers (doigts arrachés),
  • de respecter le voisinage.

Pétards et feux d’artifice (page 5/10) [format pdf, 508 Ko]

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

L' équipe du Blog.

Pétards et feux d'artifices:Ce qu' il faut Savoir

Publié dans Sécurité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article